samedi 14 avril 2007

El Laberinto del Fauno (2006)

Cartel

Le Labyrinthe de Pan (2006 - Guillermo del Toro)

    Je viens enfn de voir ce beau film, et je suis encore sous le charme. Et donc, dans la famille "Toi aussi fait une notule dans un blog sur un film que tout le monde a déjà vu", je demande PP... ^^'

12205647    L'histoire : 1944, en espagne. La guerre prend fin. Ofélia, petite fille à la tête pleine de contes de fées, quitte la ville pour arriver à la campagne, emmenée par sa mère qui va rejoindre son nouveau mari, un capitaine autoritaire de l'armée franquiste. Non loin de la maison, il y a ... un labyrinthe étrange, gardé par ... un faune. Ofélia serait l'esprit de la jeune princesse, enfuie du royaume souterrain il y a de cela bien des siècles. Pour retrouver son royaume, Ofélia devra passer trois épreuves.

    Visuellement magnifique, travaillé et aboutti, ce film se tisse sur deux axes disjoints. D'un côté, la vie de cette jeune fille, confrontée au remariage de sa mère, et qui fuit la réalité dans les contes qu'elle lit. De l'autre, le quête initiatique de cette jeune fille pour redevenir la princesse qu'elle est. Bien sûr, les deux axes ne sont pas si disjoints que cela, puisque la protagoniste fondamentale est la même, ce qui nous vaut quelques petites scènes très intéressantes, et un final époustouflant.

    Le sujet du film est bien entendu la question du mal. Si celle-ci est très claire avec l'aspect historique de l'intrigue (un peu trop caricatural à mon goût -- en gros : les gentils résistants face aux méchants fascistes...), on la voit transparaître dans le personnage du faune de manière beaucoup plus ambigüe. Quel est réellement le but poursuivi par ce faune, cet être par dela le bien et le mal (dirait Nietzsche) ?

    Bref, ce film est un magnifique conte de fées, tissant entre le monde de l'enfance et le monde des adultes des liens épais, nous raconte le chemin qui mène à la perte de l'innocence, malgré cette Ofélia qui veut aller jusqu'au plus loin dans sa quête féérique.

trailer_02

    Ce n'est donc pas un hasard si ce film propose plus d'un clin d'oeil à Lewis Carroll et son Alice (voyez cette photo, et il y a aussi la scène avec cette petite porte dans le mur...)

 

panslabyrinth4    le_labyrinthe_de_pan_oscars_1    panslabyrinth5

D'autres videos, sur Comme au cinema

Posté par jerubuntu à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur El Laberinto del Fauno (2006)

Nouveau commentaire